N’avez-vous jamais rêvé de fouler la plage de Venice Beach à Los Angeles, de voir l’incontournable Golden Gate à San Francisco, ou même les grands espaces dans le désert du Nevada, ou le Grand Canyon en Arizona ? Oui ? Il n’est jamais trop tard pour faire un road-trip dans l’Ouest américain…

Pendant la planification de mon tour du monde, j’ai voulu me permettre une petite folie: un road-trip dans l’Ouest américain. J’estime que c’est une des choses à faire dans sa vie. Une petite folie, pourquoi ? Tout simplement car cela a été la partie de mon voyage où mon budget a pris un sacré coup derrière la nuque, malgré ce que j’avais prévu.

QUEL ITINÉRAIRE, QUEL DÉLAI ?

Si vous partez de la France, mon conseil serait de prendre un aller/retour Paris CDG -> Los Angeles LAX, car cela reste un voyage plus économique que si vous volez vers San Francisco ou San Diego. Vous pouvez trouver des billets d’avion vers L.A. à 680 € en moyenne sur les comparateurs de prix.

Partant de Los Angeles, mon itinéraire était tout tracé:

Los Angeles -> San Diego -> Phoenix -> Grand Canyon -> Monument Valley -> Las Vegas -> Yosemite National Park -> San Francisco -> L.A., soit un itinéraire de 4000 km environ.

Pour effectuer ce voyage, sans avoir la pression du temps, j’ai choisi de le faire en un mois. En règle générale, beaucoup de voyageurs le font en trois semaines. Si vous avez un budget un peu plus important, faites le en un mois.

QUEL BUDGET ?

C’est un peu tout et n’importe quoi. Si vous voyagez à deux ou plus, c’est un très bon plan évidemment. Le partage des frais sur la location de la voiture, l’essence, l’hébergement, l’alimentation et les activités/visites vous permettra d’envisager sereinement un bon budget.

Pour vous donner une idée, je vais vous détailler le budget que j’ai envisagé pour un road-trip d’un mois, et pour une personne. (oui j’ai fait ce voyage seul). En sachant que je suis parti du Japon, le billet d’avion vers L.A. était compris dans mon billet tour du monde. Par conséquent, je n’inclurai pas l’avion dans ce budget.

  • Location de voiture: 650$ (catégorie économique, chez Hertz)
  • Essence: 350$(ce qui correspond à une dizaine de pleins pour une voiture économique avec un réservoir de 35 litres. Sachez que l’essence est bien moins cher qu’en France.)
  • Hébergement: 70$ en moyenne par nuit (hôtel, auberge de jeunesse, motel…)
  • Alimentation: 20$ en moyenne par jour
  • Activités, visites de parcs nationaux, musées: 100$ en moyenne.

Si vous envisagez de visiter des parc nationaux comme le Grand Canyon, Bryce Canyon ou le parc Yosemite, sachez que le ticket d’entrée est fixé à 25$ par voiture, et valable pendant sept jours.

Je vous conseille de choisir votre voiture sur les sites américains de loueur de voiture. Généralement les prix en dollar restent moins cher que les prix en euro taxes incluses. Petite astuce pour baisser le prix de votre location: rendez-vous sur Google, puis tapez le nom de votre loueur de voiture suivi de “promo code” et Google vous affichera une liste de site où les codes promotionnels sont régulièrement mis à jour. Vous pouvez ainsi gagner jusqu’à 25 % du prix initial. Dernière astuce: souvent, louer une voiture sur un mois reste moins cher qu’en louer une sur trois semaines.

Concernant l’hébergement, le meilleur moyen de réduire les frais est de se loger dans une auberge de jeunesse ou un motel. Chacun a ses avantages et inconvénients. Les auberges sont parfois bien situées, mais chères dû à leur emplacement et les chambres ne sont pas privatives. Ce sont généralement des dortoirs de quatre ou six personnes. Les motels sont généralement situés à l’extérieur des agglomérations. L’avantage c’est qu’il y en  a partout et qu’ils ne sont pas très chers pour certains. Personnellement je vous conseille la chaîne Motel 6. Autorisez-vous une jolie chambre de luxe à Las Végas.

Pour l’alimentation, je vous conseille de vous rendre à Walmart (première chaine de supermarché dans le monde). Vous y retrouverez des petites salades à 5$, des fruits et même un “traiteur” avec des produits à petits prix. Si vous souhaitez garder une alimentation saine et équilibrée, éviter les fast-food, branchez-vous chez Walmart. Permettez-vous quand même un burger ou deux à l’occasion.

Enfin, si vous souhaitez faire ce voyage en trois semaines, c’est possible, à condition de ne pas perdre de temps sur les longs trajets en voiture. En ce qui me concerne, j’ai pris mon temps sur un mois et j’essayais de ne pas conduire plus de trois heures de voiture par jour. Surtout quand je suis le seul conducteur. Si vous êtes plusieurs à avoir le permis de conduire, c’est bien plus simple pour gérer la fatigue du trajet.

LES INDISPENSABLES

Pour vous rendre aux États-Unis, vous devez avoir une autorisation électronique d’entrée sur le territoire américain. Mise en place après les attentats du 11 Septembre 2001, celle-ci est obligatoire et doit être validée par l’immigration américaine. L’ESTA vaut une quinzaine d’euros et valable deux ans. Toutes les informations sur l’ESTA sont disponibles ici. Une fois votre passeport tamponné, vous avez le droit de rester 90 jours sur le territoire.

Pour conduire une voiture aux États-Unis, vous devez disposer d’un permis de conduire français, et d’une manière plus prévoyante, du permis de conduire international. Celui-ci n’est pas obligatoire, mais c’est une formalité que je vous conseille de faire. Vous pouvez en faire la demande dans votre mairie.

Enfin, l’argent. Si vous avez une carte de crédit, vérifiez bien auprès de votre banque si des options internationales sont disponibles afin de vous éviter de payer des commissions sur les retraits d’argent et les achats (en magasin physique et sur internet). En temps normal, votre banque vous ponctionne 2% de la somme retirée ou de l’achat effectué. Si vous ne voulez pas avoir de mauvaises surprises, je vous conseille de faire la démarche auprès de votre banque. Si vous êtes à la BNP, vous bénéficierez de leur réseau Global Alliance, vous permettant de retirer de l’argent gratuitement dans les banques partenaires. Pratique !

Si vous désirez rester connecté pendant votre voyage, (GPS, réseaux Sociaux…) je vous renvoie vers cet article. Il vous informera sur le forfait à choisir lors de votre arrivée aux États-Unis.

Dernier point. Vous devez savoir que les prix aux États-Unis sont affichés hors-taxe. Chaque État applique sa propre taxe à la vente. Par exemple, la Californie applique une taxe de 8,75%, et 6% en Arizona.

Si vous souhaitez davantage d’informations sur l’ESTA, vous pouvez jeter un oeil sur cet article, il est très complet. Je vous invite également à regarder la vidéo explicative. Tout a été crée par une équipe d’étudiant, alors n’hésitez pas à consulter leur contenu.

Il ne vous reste plus qu’à vous souhaiter un bon voyage !

Facebook-5 UN ROAD-TRIP DANS L'OUEST AMÉRICAIN: TOUT CE QU'IL FAUT SAVOIR 🇺🇸

instagram1 UN ROAD-TRIP DANS L'OUEST AMÉRICAIN: TOUT CE QU'IL FAUT SAVOIR 🇺🇸

twitter1 UN ROAD-TRIP DANS L'OUEST AMÉRICAIN: TOUT CE QU'IL FAUT SAVOIR 🇺🇸

Posté par:Brian

Passionné par les voyages, la photo et les nouvelles technologies, je veux vous montrer qu'il y a autre chose à voir que l'ordinaire.

2 replies on “UN ROAD-TRIP DANS L’OUEST AMÉRICAIN: TOUT CE QU’IL FAUT SAVOIR 🇺🇸

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *